You’re viewing a version of this story optimized for slow connections. To see the full story click here.

LES LARGAGES AERIENS À DEIR EZZOR, SYRIE

Une mesure de dernier recours

Story by Programme alimentaire mondial November 4th, 2016

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a effectué son 100ème largage de nourriture au profit des familles vivant dans la ville syrienne Deir Ezzor. En règles générales, les largages aériens sont une mesure de dernier recours, mais avec les routes fortement endommagées et les groupes armés présents dans la région, ils sont devenus la seule option permettant de fournir une nourriture vitale à la ville. L’opération du PAM commence à Amman, en Jordanie, où la nourriture et l’aide humanitaire inter-organisations sont préparés pour être transportés à Deir Ezzor, dans l‘est de la Syrie.

Les avions du PAM commencent leurs opérations à Amman, en Jordanie, où la nourriture et l’assistance humanitaire inter-organisations sont préparées pour être transportés à Deir Ezzor, dans l‘est de la Syrie.

La cargaison du PAM se compose d‘huile végétale, de lentilles, de riz, d’haricots, de sucre et de sel. Cela fait partie d‘un plan visant à fournir une assistance à environ 110 000 personnes piégées à l‘intérieur de la ville.

Les aliments et autres fournitures sont chargés en Jordanie, prêts à être transportés à Deir Azzor. Photo : WFP / Shada Moghraby

Le PAM a lancé les opérations de largages dans Deir Ezzor en avril. L’accès par la route est privilégié car il est plus sûr et beaucoup moins coûteux que de fournir une assistance par avion, mais ce n’est pas une option dans Deir Ezzor.

Les largages aériens ne sont pas possibles à Alep ainsi que d’autres villes assiégées et les villes dans les agglomérations. C’est parce que nous avons besoin d’une grande zone de largage sans danger, dans lequel la cargaison peut être libérée puis recueillie et distribuée par une équipe sur le terrain.

Un avion du PAM transportant un cargo humanitaire pour la Syrie, se prépare pour le décollage à Amman, Jordanie. Photo : WFP/Shada Mogharaby

La cargaison de Deir Ezzor est largué dans une zone située à la périphérie de la ville et est ramassée par le partenaire du PAM sur le terrain, le Croissant-Rouge arabe syrien (SARC). Il est ensuite conduit à un point de distribution.

Le PAM a mené pendant des années des largages aériens dans d’autres pays déchirés par la guerre, comme le Soudan du Sud, mais pas à une altitude aussi élevée compte tenu du risque de nuire aux persnnes sur le terrain. À Deir Ezzor, la combinaison d’une zone de largage dégagée et la présence du personnels de notre partenaire sur le terrain minimise ce risque.

Les fournitures sont larguées à partir d'une hauteur de 5000 mètres. Photo : PAM / Photothèque

Le SARC est un des plus grands partenaires locaux du PAM en Syrie.

Depuis le 22 août, le PAM a expédié 1.806 tonnes de denrées alimentaires du PAM et de fournitures pour d’autres acteurs humanitaires en utlisant les larguages humanitiares. Les vivres du PAM suffisent à fournir trois rations mensuelles aux 110.000 habitants de la ville.

Un travailleur du partenaire du PAM, le Croissant-Rouge arabe syrien, se prépare à collecter le dernier cargo. Photo: SARC

Les travailleurs humanitaires du SARC chargent les vivres du PAM et autres articles humanitaires sur un camion pour être transportés vers Deir Ezzor.

Le cargo comprend des biscuits à forte teneur en énergie et des comprimés de purification d’eau fournis par l’UNICEF, ainsi que de la pâte de tomate, du ghee et d’autres articles pour le compte d’organisations humanitaires partenaires.

L’assistance financière des gouvernements du Canada, de l’Allemagne, de l’Italie, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et des États-Unis permet de mener à bout ces largages aériens.

original(4).jpg

La distribution des aliments du PAM a entraîné une baisse spectaculaire des prix des denrées alimentaires dans la ville de Deir Ezzor. Entre janvier et juin 2016, le prix des denrées alimentaires de base dans la ville a diminué de 52,7 %.

Le prix du riz était de 1.250 SYP par kilogramme en juin, contre 4.000 SYP en avril 2016, soit une baisse du prix de 220 %.

Des résidents de Deir Ezzor en ligne pour recevoir l'assistance alimentaire du PAM à un point de distribution à l'intérieur de la ville.

Chaque mois, le PAM atteint plus de 4 millions de syriens dans le besoin. Le PAM appelle à un accès inconditionnel, sans entraves et continu à toutes les personnes dans le besoin à travers la Syrie, y compris celles qui se trouvent dans des endroits assiégés.